Comment développer sa confiance de soi ?| Guide pratique [partie 2]

 

Introduction

La confiance en soi se développe brique par brique. C’est tout au long d’un procédé qu’il se renforce pour devenir aussi solide qu’un roc. Et peu importe où vous vous trouvez en ce moment, vous pouvez développer votre confiance en soi.

Après avoir lu la partie 1 de ce guide pratique, comment augmenter sa confiance en soi interne, on passe à un autre niveau. Aujourd’hui, je vais vous parler des actions qui vont vous permettre de développer votre confiance externe. La confiance en ce que vous faites.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous recommande vivement de commencer cette série à son premier article. Vous serez surpris du changement de perspective quand on commence au début.

Cela dit, plongeons dans le vif du sujet.

 

Développer sa confiance extérieure – L’acquisition des compétences

 

Le deuxième pilier pour améliorer votre confiance en soi est le développement de votre « confiance extérieure ». Cela passe inévitablement par l’acquisition de compétences. 

En développant une série de compétences, vous saurez dès lors qu’il est possible pour vous d’apporter de la valeur aux autres. Au travers d’une capacité particulière, vous pouvez être utile dans un domaine ou dans un autre.

C’est une partie tristement négligée de la confiance en soi, mais qui fait toute la différence. Attention toutefois ! L’acquisition de compétences, afin d’être véritablement enrichissante, ne doit pas dépendre de la position hiérarchique que vous visez. Ou même du salaire que vous voulez avoir. Votre compétence doit être directement liée à votre passion.

C’est pour cela que vous devez d’abord, trouver votre passion.

Trouver sa passion

Afin de ne pas tomber dans le piège commun de développer une compétence qui ne nous correspond pas, il est crucial de trouver votre passion. Voici donc les étapes qui vous permettront de trouver votre passion. Si vous avez déjà une passion, alors passez tout de même cette série d’étapes. Si votre passion demeure inchangée, vous aurez la certitude qu’elle est la bonne.

Étape 1 : Qu’est-ce que vous pourriez faire tous les jours, sans vous épuiser ni vous ennuyer ?

Cuisiner ? Faire du sport ? Jouer d’un instrument de musique ? Faire du bénévolat ? Monter des étagères ? Bricoler ?

Répondre à cette question pour trouver les premiers indices. 

Toujours rien ne vous vient à l’esprit ? Essayez de chercher sur Google des sujets comme ‘’passe-temps les plus communs’’, ‘’hobbies les plus génériques’’, ‘’passions des hommes/femmes’’, etc.

Je vous conseille fortement de noter un minimum de 03 activités.

Étape 2 : Quel est le sujet sur lequel vous pouvez débattre, encore et encore si vous n’aviez plus aucun souci financier ou social ?

Ajoutez/retirez les éléments de votre liste, mais gardez-en uniquement 03.

Étape 3 : Quel est le domaine dans lequel vous excellez ? Celui dans lequel vous vous démarquez de la majorité ? (Gardez toujours trois éléments dans votre liste)

Étape 4 : Des 03 activités que vous avez dans votre liste, quelles sont celles qui semblent stimuler votre créativité ? Ce qui vous amène à penser en dehors de la boîte ?

Étape 5 : Vous devrez normalement en avoir 1. Mais si vous en avez plus, rapprochez-vous des milieux et environnements où sont exercées ces passions. Imprégnez-vous de chaque atmosphère. Prenez le temps de bien absorber les énergies dégagées par ces activités avant de faire votre choix.

Maintenant que vous avez votre passion, vous pourrez passer à l’approfondissement. Changer votre passion en compétence.

Suivre un cours dans le domaine qui vous passionne

Vous savez désormais quelle est l’activité qui fait battre votre cœur. Cet élément-là qui vous fait sourire à la simple mention du sujet… Vous avez trouvé votre passion.

C’est un trésor précieux de votre singularité. Il ne manque plus qu’à la développer. Et pour bien le faire, prenez certains éléments en considération. Notamment :

  • Votre emploi de temps
  • Vos accès pédagogiques

Votre emploi de temps

Tout changement soudain peut être nocif. Vous devez développer votre confiance en soi personnellement, sans bousculer le cours de votre vie actuelle. Votre amélioration personnelle doit se faire en douceur. Ainsi, les changements se feront ressentir par les personnes qui vous entourent sans qu’ils n’en comprennent vraiment la raison.

Selon vos obligations, prenez un peu de temps libre pour votre « nouvelle vie ». L’idéal serait d’y consacrer un minimum d’une heure par jour, afin de maintenir la dynamique. Dans le cas où cela est impossible, prenez un peu de temps le week-end pour votre passion. Créez votre « Temps passion ».

Les accès pédagogiques

Le temps est déjà défini. Mais quelles sont les meilleures formations dans votre domaine ? Quelles sont les cours qui peuvent vous permettre de développer votre passion ?

Pour avoir réponses à ces diverses questions, tournez-vous vers Google. Peu importe le domaine, vous arriverez à trouver une formation qui traite du sujet. Aussi bien en photographie qu’en jardinage, et même en pâtisserie. Pratiquement tout peut être appris en ligne. Alors n’hésitez pas à faire vos recherches.

Dans une autre mesure, il vous est également possible de vous prendre un coach. Ce dernier sera à vos côtés depuis les premiers moments jusqu’à la maîtrise de votre compétence. Et avec l’évolution des choses, on a de plus en plus de coachs dans divers domaines. Vous avez de bonnes chances de trouver votre compte.

Enfin, vous pourrez également apprendre en autodidacte. Notamment en lisant des livres pratiques et en vous exerçant. Vous finirez par avoir la main et développer une bonne fondation. Cela peut demander un peu plus de temps, mais cette voie vous donne plus d’autonomie et plus de liberté dans votre approche.

 

Votre fondation est établie. Vous avez votre passion et vous la développez continuellement. Mais à un certain moment, vous aurez la ferme sensation qu’il est temps de quitter du mode apprentissage au mode pratique. Ça sera le signal pour aller maintenant servir la société.

Monétiser votre passion / L’exercer bénévolement

À ce stade-ci, vous devez déjà avoir une très grande confiance en vous. Du moins, bien meilleure qu’au départ. Et soyez-en certain·e, c’est loin d’être fini. Si vous aimez déjà ce que vous avez, vous allez adorer la suite !

Votre petit « monde » est sous votre contrôle. Vous l’avez créé et vous avez évolué dans ce dernier. De ce fait, votre estime de soi intérieure est plus solide que jamais. De même, votre estime extérieure s’améliore au fil de votre application. L’idée désormais, est de passer à l’action et de changer votre passion en métier.

Pour y arriver, offrez vos services/produits gratuitement pour un début à ceux qui vous entourent. Cela vous permettra de lire la reconnaissance sur le visage de ceux à qui vous apportez de la valeur. Ils jugeront votre travail sur une base plus flexible et ça sera encourageant pour vous.

Après quelques semaines dans cette dynamique, vous pourrez maintenant passer à la dernière étape : vendre vos services/produits.

Vous avez testé. Vous savez que les gens aiment ce que vous faites. Vous avez adapté vos compétences et votre façon de faire aux goûts de la majorité. Maintenant que vous savez exactement ce que les gens veulent, vous savez comment vous faire payer.

 

Vous avez de la valeur à présent. Et une valeur qui est issue de votre unicité. De votre passion. La confiance en soi est donc plus grande que jamais. Vous avez confiance en vos choix, et vous faites confiance en ce que vous pouvez apporter aux autres. Mais comme cette partie était assez longue, voici le résumé :

 

RÉCAP : Les actions pour développer sa confiance extérieure – ses compétences

  • Trouvez votre passion. Peu importe le temps que ça prendra. Le temps investi en vaudra la peine. Soyez profondément convaincu de ce que c’est.
  • Formez-vous et changez votre passion en compétence. Trouvez-vous un peu de temps chaque jour (ou chaque semaine), apprenez intensément ce que vous aimez. Ça sera bien plus facile que vous ne pourrez le croire.
  • Exportez votre savoir en services/produits que vous offrirez de façon bénévole à vos proches. Après avoir compris clairement ce que vos clients veulent, monétisez votre passion.

Ces 03 étapes sont importantes et doivent être suivies dans cet ordre pour maximiser l’impact. N’hésitez pas à revenir régulièrement sur cet article pour vérifier si vous êtes bien sur la bonne voie.

 

Votre fondation personnelle est définie. Vous avez quelque chose à offrir au monde, que les gens sont prêts à payer. Votre singularité est tellement prononcée qu’elle vous fait une renommée. Mais… S’arrêter là n’est que faire la moitié du travail. Alors que notre balade en forêt est loin d’être terminée.

Je vous montrerai dans le prochain article comment compléter ceci avec l’intégration sociale qui constitue le socle d’une vie épanouie. Toutefois, je suis curieuse de savoir : Avez-vous réussi à trouver votre passion ? Avez-vous déjà commencé à l’exploiter ? N’hésitez pas à répondre en commentaire. C’est avec joie que je lis tous les commentaires. À très bientôt.